Haut

Les lieux du parcours .02

  -    -  Les lieux du parcours .02

Le Chemin des Impossibles sillonne le pays de Perche-en-Nocé sur 50 km de routes secondaires pour vous faire (re)découvrir paysages, édifices patrimoniaux et artistes contemporains. 

Cette année, il passera par les clochers de Courthioust et de Corubert puis par la route dite des manoirs menant à Saint-Aubin-des-Grois, Saint-Cyr-la-Rosière, Préaux-du-Perche, et bien sûr à Nocé, bourg principal de la commune. À l’ouverture des églises s’ajoute celle du Moulin Blanchard, futur site du Champ des Impossibles, et d’autres édifices remarquables du Coeur du Perche tels que l’Écomusée du Perche au Prieuré de Sainte-Gauburge, le Manoir de Lormarin, le Jardin François, l’Hôtel Bouillerie, Après l’École.

Déroulé du parcours

01 Moulin Blanchard

Patrimoine industriel et rural. Moulin hydraulique des seigneurs de Nocé, puis ferme, enfin coeur de la nouvelle plateforme culturelle de Perche-en- Nocé : Le Champ des Impossibles. Majestueux bâtiments agricoles dans un théâtre de cultures, sillonné par l’Erre.

Artistes exposés :

Eric Dizambourg
Bernard Louette
Enzo Mianes
Lisa Sartorio
Sylvie Meunier

02 Manoir de Lormarin

Une des deux perles nocéennes sur la Route des Manoirs. Monument Historique du XVIe, vingt ans de travaux qui s’achèvent en font un modèle de restauration aboutie. Logis, tours rondes et dépendances veillent à mi-pente sur un des plus beaux paysages percherons.

Artiste exposé :

Françoise Paressant

03-L’Oribus

03 L’Oribus

Au cœur du bourg de Nocé, Morgan sauve de l’oubli L’Oribus.

Artiste exposé :

Morgan Moguer

04 Créa & Broc, Nocé Village

Au coeur du bourg, 3 lieux du Nocé 1900, alors commerçant, prêtent leurs murs à la création artistique. En pendant de son Cabanon Créa & Broc, Sonia ouvre une salle de l’ancien Hôtel de la Poste.

Artiste exposé :

Carol Descordes

05 Art Culture & Co Galerie, Nocé

La galerie d’Art Culture & Co, sise dans une boutique au pied de l’église, évoque les négoces qui émaillèrent la prospérité de cet ancien chef-lieu de canton.

Artiste exposé :

Johanna Reich

06 Manoir de Courboyer

Perle du patrimoine nocéen, siège de la Maison du Parc naturel régional du Perche crée en 1998, l’emblématique manoir se dresse au revers d’un vallon, au cœur d’un pittoresque domaine de 60 hectares. L’ancien logis seigneurial tempère son allure défensive par la grâce de ses échauguettes, pinacles et pignons ornés, du bas Moyen âge.

Artiste exposé :

Joachim Jacob
Guillaume Zuili

07 Manoir du Plessis, Dancé

Le plus confidentiel des manoirs de Perche-en-Nocé est précieux par l’authenticité de son corps de logis seigneurial (XVIe) englobant une tour d’escalier, ainsi que ses éléments intérieurs d’époque. Les communs (XIXe), en pendant, rappellent la vocation rurale des manoirs percherons. La cour qu’ils encadrent et leurs alentours sont embellis par un ravissant parc d’agrément, paysagé ex nihilo.

Artiste exposé :

Frédérique Petit

08 Église Saint Jouin, Dancé

“Il faut être deux pour danser” ; c’est ce jeu de mots local que dictent le coq et la poule juchés sur les croix du clocher, et qui, dit-on, annoncent la pluie en se tournant le dos. En retrait de la place, s’affichant de profil, l’étonnante église déroule, tel un décor théâtral, les cinq pignons gothiques de ses chapelles latérales et portails, alternant avec des contreforts. L’édifice (XIe, XVe, XVIe) décline un patrimoine artistique en bâti et objets qui exprime, de la Renaissance au contemporain, la ferveur populaire percheronne.

Artiste exposé :

Diana Brennan

09 Église de Colonard-Corubert

Église Saint Joseph et Saint Martin. Les églises de Corubert et de Courthioust rejoignent celle de Colonard pour constituer les trois clochers de cette commune, attestée dès le XIIe (Curtius Léonard). Avec sa tour-clocher couronnée d’une flèche, cet édifice de 1856 est emblématique d’une revitalisation urbaine en milieu rural, orchestrée ici par la Paroisse, au lieu-dit Le Buisson.

Artiste exposé :

Street Level Industries

10 Église Notre-Dame de Courthioust

Vaillante petite église millénaire, joyau du Roman percheron. Exemple vertueux de sauvegarde populaire non démenti depuis la Révolution.

Artiste exposé :

Dune Varela

11 Église St Pierre et St Paul

Hameau et cimetière forment le cadre pittoresque de cette église humble. Pépite de réhabilitation, conçue pour optimiser son espace intimiste en un lieu d’accueil spirituel et culturel.

Artiste exposé :

Gaëtan Viaris

12 Le Jardin François

Institution percheronne classée Jardin Remarquable. Un paysage authentique, un des jardins les plus raffinés de France, des bâtis agricoles réhabilités où tradition et création sont dédiées à la correspondance des Arts.

Artistes exposés :

Pierre Tual
Anne-Lise Broyer
Catherine Poncin

13 Mairie, Préaux-du-Perche

Patrimoine civil du XVe siècle, cet hôtel particulier de la famille de Fontenay, appelé la “Maison du Soleil”a été adroitement rénové et reconverti en Mairie et Médiathèque au XXIe.

Artiste exposé :

Frédérique Petit

Prieuré de Ste Gauburge © Oliver Steigel

14 Écomusée du Perche, Prieuré de Sainte Gauburge, St-Cyr-la-Rosière

Patrimoine monastique, chef d’œuvre emblématique du Perche. Revenue de l’oubli, son architecture gothique prête sa lumière et ses mystères à la valorisation de la mémoire percheronne et de l’art contemporain.

Artiste exposé :

Anaïs Boudot

15 Après l’École

Expression aboutie de la revitalisation néo rurale, ce café-cantine installé dans l’ancienne école du village est un espace de vie culturelle où la rencontre se réinvente rythmée par des expositions, des activités de gîte, de restauration et de mobilier design.

Artiste exposé :

Nicolas Krief

16 Église de Saint-Aubin

L’église de campagne. Merveille de la piété populaire percheronne, où la beauté simple des structures répond à la sophistication du décor.

Artiste exposé :

Thomas Hauser