Haut

Dune Varela

  -    -  Dune Varela
Visage, impression photographique sur marbre, 2019	© Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Visage, impression photographique sur marbre, 2019 © Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Perche, 2019	© Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Perche, 2019 © Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Perche, 2019	© Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Perche, 2019 © Dune Varela / Le Champ des Impossibles

Dune Varela © Isao Nishiyama

Dune Varela © Isao Nishiyama

Née en 1976 à Paris. Après des études de droit à Paris et de cinéma à New York, elle travaille sur des films documentaires et réalise des court-métrages.

Elle se consacre ensuite à la photographie argentique, et s’intéresse notamment au paysage et à sa représentation. Ses séries les plus récentes s’orientent vers une approche plus plastique, voire sculpturale, de l’image. Elle vit et travaille à Montreuil.

Dune Varela s’est inspirée de l’atmosphère et des contes et légendes du Perche, lors de sa résidence en 2019. Celle des forêts où elle a erré dans le brouillard hivernal, et, celles de pièces sculptures religieuses qu’elle a découvertes dans les églises de campagne. Grâce à Philippe Siguret, important historien du Perche, elle s’est attachée au fonds du musée de Montagne au Perche, aujourd’hui en inventaire, où elle a découvert de précieuse têtes qu’elle a photographiées et à l’instar desquelles, elle en a enfoui une copie à l’antique près de la pierre procureuse, dont le magnétisme attire encore des voeux fervents… Elle a choisi un autre lieu mythique, la petite Église de Courthioust pour y disposer une installation réunissant des morceaux choisis de pierres empreintes d’impressions photographiques, pour offrir un délicat hommage à l’antique.

Lieu d’exposition

Église Notre Dame de Courthioust