Haut

Frédérique Petit

  -    -  Frédérique Petit
Frédérique Petit ©Jean-Louis Leibovitch

Frédérique Petit ©Jean-Louis Leibovitch

Frédérique Petit

Frédérique Petit

Frédérique Petit

Frédérique Petit

Née en 1949 à Paris, passionnée de musique, Frédérique Petit étudie l’orgue et le piano en Allemagne, puis revient en France en 71 et, en autodidacte, commence sa carrière de plasticienne.

Entre 1974 et 2003 elle crée des oeuvres textiles miniatures qui seront présentées dans de nombreuses expositions.  Puis elle commence grâce au fil de métal à sortir de la surface plane et à  concevoir des pièces en volume,  qui la conduisent progressivement vers la sculpture, et à un changement d’échelle radical. Le plus souvent orientées vers le textile, les oeuvres de Frédérique Petit ont toutes en commun, le fil. Le fil comme trame ou comme tracé, comme palette de couleurs ou comme architecture, du fil de soie aérien et quasi invisible jusqu’au fer à béton dans des travaux plus récents, de la tapisserie à la broderie, du tressage à la sculpture, de la miniature à la construction métallique.

Frédérique Petit, artiste sarthoise, glane dans les rivières et champs, pierres, fossiles, tessons et autres éléments naturels. Dans ses pratiques de sculpture, de broderie ou de maillage de fer, elle détourne des méthodes traditionnelles, pour produire d’étonnants artefacts “archaïques”. L’artiste présente, dans le logis seigneurial de Préaux, un ensemble de pièces précieusement travaillées et mises en dialogue avec objets anciens et vestiges naturels, qu’elle a su découvrir à travers le temps. Sa collection d’artefacts jouent de réminiscences archéologiques avec une élégance intemporelle réconciliant passé et contemporanéité à travers une harmonie visuelle unique. La Nature inspire l’artiste pour créer des pièces monumentales telles que des nids d’oiseaux ou d’insectes que l’on peut découvrir pour la 1ère fois dans le jardin secret du Manoir du Plessis à Dancé.

Lieu d’exposition

Manoir du Plessis
Mairie de Préaux-du-Perche