Haut

Roman Samuel Lebon

  -    -  Roman Samuel Lebon
Roman Samuel Lebon, Filigranes 2020

Roman Samuel Lebon, Filigranes 2020

Exposition Samuel Lebon à l’Atelier ©Samuel Lebon

Exposition Samuel Lebon à l’Atelier ©Samuel Lebon

Exposition Samuel Lebon à l’Atelier ©Olivier Steigel

Exposition Samuel Lebon à l’Atelier ©Olivier Steigel

Roman Samuel Lebon

Filigranes Éditions, 2020
(à paraître)

“Samuel Lebon s’est décidé sur le tard à passer du journalisme à la fiction, de la photographie intime à celle qui s’expose au regard. Et si cela peut paraître fragile encore, cet ouvrage est un gué semi-autobiographique sous la forme d’un bel hommage aux univers qui l’ont mené sur le chemin des images et des mots. Née sous la forme d’une installation où images et manuscrit cohabitaient dans un décor rejouant une chambre d’écrivain déglingué, cette œuvre hybride entre littérature et photographie trouve idéalement refuge dans les pages de ce premier livre.

Samuel Lebon a su trouver la résidence appropriée pour réaliser ce premier scénario. Séjourner à Deauville lui a permis de marcher dans les pas des stars de cinéma qui fréquentent les “Planches”. Le cliché à l’américaine y trouve sa place avec aisance. Le regard se déplace d’aplats colorés vernis du brillant de William Eggleston, aux ombres furtives de John Cassavetes. Le bleu estival et le pourpre des hôtels forment le cadre idéal de ce roman dédicace. Mais l’auteur est revenu en hiver et a cherché du côté de Trouville l’écho solitaire de Marguerite Duras. Il parvient ainsi à faire ressortir une dramatique sourde proche de l’errance déchirée de Charles Bukowski teintée d’une élégance durassienne.”
Christine Ollier

À paraître

Co-production : Filigranes & Art Culture & CO
Parution : Printemps 2020
Collection : Roman
Format : 120 x 165
Français
Broché
96 pages