Haut

Guillaume Zuili & les habitants de Perche-en-Nocé

  -    -  Guillaume Zuili & les habitants de Perche-en-Nocé
Série Perche, Guillaume Zuili

Série Perche, Guillaume Zuili

Série Perche, Guillaume Zuili

Série Perche, Guillaume Zuili

Série Perche, Guillaume Zuili

Série Perche, Guillaume Zuili

Guillaume Zulli

Guillaume Zulli

01.2020 – 04.2020

Résidence participative dans le cadre de Territoires Ruraux, Territoires de Culture 2019-2020

La résidence de Guillaume Zuili intervient suite à la démission du photographe Matt Wilson empêché par une recrudescence d’expositions en préparation. Elle s’est organisée en toute logique : le photographe étant revenu par lui-même sur le territoire et ayant lors de sa première résidence commencé un travail sur le portrait d’habitants remarquable. Cette mini-série a d’ailleurs été acquise par l’Écomusée du Perche grâce au soutien du conseil départemental en 2019.

Campagne de portraits des habitants de Perche-en-Nocé et alentours.

Cette résidence présente un cadre participatif entre des habitants qui organisent les rencontres avec leurs amis ou voisins et les prises de vues pour le photographe. En tout 6 «circuits » de rencontres sur plusieurs jours ont été organisés et a donné pour résultat un ensemble d’une cinquantaine de portraits. Ces portraits sont conçus dans une dimension cinématographie et « héroïque » qui dépasse les angles humaniste ou documentaire habituels.

Cet ensemble sera présentée en installation monumentale lors du Parcours .02 dans une grande salle des dépendances du Manoir de Courboyer. Avec le report du Parcours en 2021, il est envisagé de faire une plus petite exposition en avant-première à la galerie de l’association à l’été 2020 pour permettre aux habitants de découvrir ce travail sans trop attendre et de venir chercher leurs portraits pour ceux qui se sont prêtés au jeu.

Interactions culturelles

L’action culturelle s’entend dans la démarche participative. L’artiste étant déjà a bien connu des habitants, il n’a pas été jugé nécessaire d’organisé des rencontres supplémentaires. Par ailleurs, sa résidence a été programmée trop tardivement pour engager des ateliers comme avec Anaïs Boudot.

Édition

Un carnet de résidence accompagnée d’un long entretien avec Christine Ollier est à paraître en avril 2020 (en cours).

Cette résidence est organisée dans le cadre des Territoires Ruraux territoires de Culture