Suivez-nous !
Haut

Artothèque

  -    -  Artothèque

Une collection d’art contemporain.

À mi-chemin entre le musée d’art contemporain et la bibliothèque, l’artothèque tente de restituer dans le quotidien de chacun, le temps du regard et de la contemplation, indispensables à l’existence de l’art. L’Artothèque du Champ des Impossibles a pour objectif de sensibiliser à l’art contemporain en permettant à tous de choisir et d’emporter une œuvre d’art originale chez soi, à l’école ou sur son lieu de travail.

En promouvant la culture artistique à domicile, l’artothèque favorise la connaissance de l’art et des artistes auprès de publics diversifiés. Emprunter une œuvre d’art, la faire entrer dans son quotidien, vivre avec, c’est se donner le temps de tisser avec elle un lien direct et intime. Elle rend les œuvres accessibles à tous, sous la forme de prêts de 2 à 6 mois consécutifs, selon des formules d’abonnements basées sur des montants forfaitaires adaptés et modiques, destinées aux particuliers, aux établissements scolaires, aux collectivités et aux entreprises.

Parallèlement, Le Champ des Impossibles met en place au fur et à mesure des expositions à partir de la collection et des artistes qu’elle accueille en résidence, accompagnées par un programme de rencontres, d’activités pédagogiques et d’ateliers à destination des scolaires et des amateurs.

L’artothèque du Champ des Impossibles est en phase de constitution, entre collection muséale et collection de diffusion de proximité, elle se développera sur plusieurs axes :

La collection de Christine Ollier, un ensemble qui compte quelques 200 photographies et peintures contemporaines qu’elle a mis en dépôt pour constituer le premier fonds de l’artothèque.

 

L’artothèque va s’enrichir également de dépôts de fonds d’artistes qu’elle conservera et diffusera comme celui de Catherine Poncin qui a d’ores et déjà déposé plus de 200 œuvres au Champ des Impossibles.

 

Le Champ des Impossibles attire également des dons et des dépôts d’artistes à travers les résidences d’artistes et la production des œuvres exposées pendant le Parcours Art et Patrimoine en Perche.

Nous remercions chaleureusement pour leur générosité : Catherine Poncin, Guillaume Zuili, Éric Mezan, Samuel Lebon, Morgan Moguer, Agnès Propeck et Patrick Bard pour leurs photographies et Loïc Pantaly et Téo Betin pour le dépôt de leurs sculptures monumentales pour le futur parc de sculptures du Moulin Blanchard.

La plupart de ces œuvres sont disponibles à la vente pour le plus grand plaisir des amateurs et au profit des artistes, du fonctionnement de l’association et des lieux d’accueil des expositions.


Corps de Classe © Catherine Poncin

La mémoire et l’archive sont des sujets que Catherine Poncin explore au-delà des frontières. Les créations qui en résultent se déclinent en photographies, livres d’artistes et éditions, installations et films. Selon son précepte de “l‘image par l’image” avec lequel elle confère une nouvelle vie à des mémoires visuelles tombées dans l’oubli, elle capte la nostalgie d’une époque et l’éternel de l’enfance.

Corps de Classe © Catherine Poncin